La langue libanaise

La nature de la langue libanaise, pour moi, elle est enveloppante comme son Cèdre.

Une langue riche, colorée, chantée, joyeuse et profondément chaleureuse.
Sa parenté est la langue sémitique araméenne.
Cette langue était parlée dans tout le Liban jusqu'à 900 ans avant Jésus Christ.
Plus tard, plusieurs dialectes sont apparus surtout dans les montagnes et le nord du Liban,
Pendant que l'arabe s'installait dans les villes côtières.

Vers le 17e siècle, le mariage s'est fait entre l'araméen et l'arabe.

Aux alentours du 20e siècle, on a ajouté un peu de turc et la langue a continué à se développer en y incorporant le français et un peu d'anglais.

Ressemblances entre l'arabe et le libanais.
1- La racine sémitique. Elles ont beaucoup en commun, les mots et la grammaire. Comme si on comparait l'italien et l'espagnol. L'araméen a donné à la langue libanaise de la structure des mots et sa chaleur.

Tout en ayant tellement d'amour pour le pur arabe ses valeurs et richesses.

Je dis que je parle le libanais

Bernadette Khalil